Écouter Alexandre Champigny

Alexandre Champigny

Actualités

Vidéos

Médias

  • Biographie

    • Alexandre Champigny a toujours baigné dans la musique. Dès l'âge de sept ou huit ans, il absorbe les influences de son oncle, guitariste et passionné de rock, et de son grand-père violoniste. La voie est tracée. Au cours des années suivantes, il forme un premier groupe avec son ami d'enfance Éric Patenaude (aujourd'hui leader de Télémaque). Les classiques du rock progressif de Pink Floyd, King Crimson et Genesis sont au programme, mais aussi les accents plus lourds de Metallica ou Voïvod. À 15 ans, c'est le saut vers la musique francophone avec un autre groupe d'amis dont les compositions originales s'inspirent des Stone Roses, Harmonium et Blur.

      Alexandre commence ensuite des études en jazz et en musique classique au Cégep St-Laurent où il profite notamment des enseignements de Benoît Charest (Les Triplettes de Belleville). La science des John Coltrane, Bill Evans et Mahavishnu Orchestra s'infiltre alors dans son subconscient. En début de vingtaine, il s'inscrit à l'UQAM afin de poursuivre sa formation en guitare classique et danse contemporaine. S'éloignant du jazz, Alex développe de sérieuses affinités avec la chanson française à travers Brassens et Gainsbourg, tout en s'intéressant d'autre part aux aspects mystiques de la culture orientale.

      Au terme de ses études, l'appel du grand large se fait sentir et Alex s'engage comme musicien au sein de groupes d'interprétation se produisant à l'étranger. Les deux années de tournées qui suivent sont l'occasion rêvée pour écrire des chansons. De retour au pays avec plusieurs nouvelles compositions dans son sac, il met sur pied la formation Les Trompe l'oeil. Paru en 2004, leur premier maxi attire l'attention des critiques et du milieu alternatif.

      Récipiendaire d'une bourse du Conseil des Arts et lettre du Québec, Alexandre en profite pour retravailler ses maquettes et dissous les Trompe l'oeil (Malajube lance son album du même nom au même moment) afin de se consacrer entièrement au rôle d'auteur-compositeur-interprète. Il continue également d'accumuler les expériences de scène au sein de l'orchestre de Navet Confit, accompagnant la formation en tournée et à plusieurs festivals dont les FrancoFolies de Montréal. Durant cette même période, Alex se produit également comme musicien invité avec le groupe électro-pop Télémaque de son ami Éric Patenaude en plus de collaborer régulièrement avec Le Husky.

      En 2006, Alexandre Champigny attire l'attention du label Audiogram, rapidement conquis par une dizaine de chansons dont les démos sont désormais arrivés à maturité. Sur la base de ce matériau brut, il entre en studio pour enregistrer son premier album en compagnie d'Éric Goulet (Les Chiens, Monsieur Mono) qui en assurera la réalisation. Lancé en septembre 2007, Budda Ciné Roll nous livre un condensé de l'univers singulier de cet artiste aux multiples inspirations.

  • Communiqués

  • Dossiers de presse

  • Photos / pochettes