Biographie

Ariane Moffatt est une aventurière. La carrière exceptionnelle de l’auteure-compositeure-interprète est marquée par une curiosité contagieuse, sonore, musicale et émotionnelle. Ainsi, au cours des dix dernières années, elle a acquis un public fidèle au Québec et a séduit la France avec une musique évocatrice qui allie électro, pop, soul et rock.

Sa voix, incomparable et porteuse d’une intimité saisissante, est au cœur de son succès; c’est une voix à la fois terrestre et aérienne, capable d’une puissance surprenante.

Pourtant, c’est sous l’eau qu’Ariane Moffatt a fait sa grande entrée en scène, en 2002, provoquant une vague déferlante avec son premier album Aquanaute. Avec sa collection de confessions post trip-hop envoûtantes, combinant des textures acoustiques et électroniques avec des paroles presque murmurées, l’album a touché à une corde sensible. Il a été vendu à 130 000 exemplaires et a mérité trois prix au Gala de l’ADISQ (Révélation de l’année, Album pop-rock de l’année et Réalisation de l’année).

Durant cette période, Ariane Moffatt s’est acquis une réputation d'artiste de scène fascinante, son spectacle offrant de nouvelles dimensions à ses sonorités rêveuses. L’expérience audiovisuelle subaquatique a été capturée en direct sur le DVD intitulé Ariane Moffatt à la Station C, lancé en 2005, précédant de six mois son second album, Le Coeur dans la tête. Sans perdre la légèreté de ses premiers textes, cette nouvelle création a surpris par ses incursions audacieuses dans le monde du rock, du reggae et de l’électro sans vernis.

Ariane Moffatt a été présentée au public français en février 2006 et la France est vite devenue pour elle une terre d’adoption musicale. C'est avec la pièce Je veux tout qu'Ariane a véritablement séduit le public français.

Lancé en avril 2008, l’album Tous les sens la montre à son meilleur, se promenant entre les introspections aériennes, le ragtime et l’électro funky. L’album a été reçu avec enthousiasme et lui a valu un grand nombre de prix au Québec (quatre Félix au Gala de l’ADISQ), au Canada (Prix Juno pour l’album francophone de l’année) ainsi qu’en France (Prix de l’Académie Charles Cros, Prix de la chanson française et une nomination aux Victoires de la musique comme Révélation scène de l'année).

Les éléments électroniques déjà présents dans sa musique ont réellement pris de l’importance sur le mini-album suivant, Tous les sens – remix, un vinyle de ses chansons remixées par des artistes technos montréalais.

À l’autre bout du spectre, Ariane fait paraître, en 2010, Trauma – Musique de la série TV, une compilation de reprises complètement remaniées de chansons anglophones, allant de The Ronettes à Cat Power et de Tom Waits à Leonard Cohen et enregistrées pour la série télévisée québécoise du même nom.

Puis, le 29 février 2012, Ariane lance MA, un album bilingue très personnel et plus ambitieux que jamais. Elle dépassera les frontières du Québec avec ce nouvel album bilingue pour le présenter plus d’une fois aux États-Unis, notamment dans différents festivals de musique tel que le CMJ à New York et le festival South by Southwest au Texas. L’album obtiendra la certification or afin de souligner les 40 000 exemplaires vendus.

En 2013, Ariane agit à titre de coach dans la populaire émission La Voix sur les ondes de TVA au Québec, une émission qui outrepasse les records de cotes d’écoute déjà établies.


PRIX ET DISTINCTIONS

Aquanaute (2002)
Prix au Gala de l’ADISQ
- Révélation de l'année
- Album de l'année - Pop-Rock
- Réalisateur de disque de l'année (avec ses collaborateurs Francis Collard et Joseph Marchand)

Ariane Moffatt à la Station C (CD/DVD Live, 2005)
Prix au Gala de l’ADISQ
- DVD de l'année

Le Coeur dans la tête (2005)
Prix au Gala de l’ADISQ
- Album de l'année Pop-Rock
- Interprète féminine de l'année

Tous les sens (2008)
Prix au Gala de l’ADISQ
- Album de l'année Pop-Rock
- Chanson populaire de l'année (Je veux tout)
- Arrangeur de l'année
- Prise de son et mixage de l'année
Juno (Canadian music Award)
- Francophone Album of the Year

MA (2012)
Prix au Gala de L’ADISQ
- Pochette de l’année

Prix de l’Académie Charles Cros (France)
Prix de la chanson française (Fondation Diane & Lucien Barrière, France)
Prix Lutte contre l’homophobie 2013, remis par la première ministre du Québec, Pauline Marois