Écouter Julie Thériault

Julie Thériault

Actualités

Médias

  • Biographie

    • Pianiste de formation classique, Julie Thériault évolue dans les domaines de la composition et de l’interprétation musicales, de la création picturale et de l’enseignement du piano.

      Diplômée en interprétation de l’Université de Montréal, elle fonde en 1996 l’École de musique du collège Jean-de-Brébeuf, qu’elle dirigera jusqu’en 2001. Au cours des années qui suivent, elle participe à diverses formations, notamment à des ateliers d’improvisation à Philadelphie auprès de l’organisme Music for People. Elle donne également des cours privés de piano et œuvre comme pianiste accompagnatrice.

      En parallèle, elle décide d’explorer la peinture et y trouve rapidement un nouveau moyen d’expression pour libérer sa créativité. La peinture et la musique sont pour elle deux « mondes vibratoires » complémentaires qui s’enrichissent l’un et l’autre. Les œuvres picturales et musicales de Julie Thériault ont été présentées simultanément pour la première fois à l’hôtel Le Méridien Versailles en 2008. Ses peintures sont aujourd’hui exposées dans une galerie à Moulins, en France, et à la galerie Angers, au Vieux-Montréal.

      En 2010, Julie Thériault décide de retourner aux études et décroche une maîtrise en composition – musique de film et multimédia de l’Université de Montréal, sous la direction d’Ana Sokolovic. Pendant ses études, elle reçoit le prix Jean-Marie-Benoit (meilleure musique de film) et le prix de composition pour orchestre. Elle signe par la suite la musique de plusieurs documentaires et produit des arrangements pour divers artistes. On peut l’entendre au piano sur la trame sonore du film The Lady in Number 6: Music Saved My Life, récipiendaire de l’Oscar du meilleur court métrage documentaire en 2014.

      Julie Thériault a également composé une pièce originale intitulée Cendres pour le trio européen Benzaiten, qui réunit une pianiste et deux mandolinistes. La composition paraîtra sur le prochain disque de la formation consacré à Schubert.

      En 2015, la compositrice lance un premier disque sous étiquette Audiogram, Ablaze, au sein du duo Julie and the Wolf. Les critiques sont fort élogieuses. Le Soleil parlera d’« un univers qui ne trouve pas vraiment son pareil dans le paysage actuel ».

      Ce premier disque pave la voie à Subduction, un album instrumental paru en novembre 2017 qui réunit 11 pièces envoûtantes et prenantes. Réalisé par la pianiste et compositrice en collaboration avec Claude Champagne, Subduction marque un nouveau jalon dans le parcours de cette créatrice hors-norme.

  • Communiqués

  • Photos / pochettes

Inscrivez-moi à l’infolettre Audiogram

  • Notre infolettre Audiogram présente en primeur l’actualité de nos sorties d’album, tournées de spectacle et promotions de boutique en ligne.

Vous comprenez qu’en soumettant ce formulaire, vous autorisez Audiogram à communiquer par voie électronique avec vous.

Vous pouvez retirer votre consentement en tout temps, en vous désabonnant grâce au lien présent dans le bas de chaque communication que vous recevrez.