Écouter Yves Desrosiers

Yves Desrosiers

Actualités

YVES DESROSIERS : LA CHASSE AUX LOUPS EN VIDÉOCLIP

YVES DESROSIERS : LA CHASSE AUX LOUPS EN VIDÉOCLIP

Plus de nouvelles

Vidéos

Plus de vidéos

Médias

  • Biographie

    • Créateur incontournable, Yves Desrosiers contribue à l’effervescence de la scène musicale québécoise depuis une vingtaine d’années, notamment en tant que chanteur, guitariste, compositeur, arrangeur et réalisateur. Membre de La Salle Affaire de Jean Leloup (1989-93), il collabore à la composition de plusieurs titres de l’album-phare L’Amour est sans pitié et participe aux albums et tournées de nombreux artistes, dont Bia, Daniel Bélanger, Gogh Van Go, Sarah McLaughlin, Mononc’Serge et Mara Tremblay.

      En 1993, il découvre une jeune chanteuse américano-mexicaine de passage à Montréal, dotée d’une voix unique… Lhasa de Sela. Ils montent ensemble un tour de chant, puis intègrent graduellement leurs compositions, mélange inédit de saveurs du monde. Paru en 1997, leur mythique album « La Llorona » s’écoule à un demi million d’exemplaires, reçoit de nombreux prix et propulse le duo en tournée à travers l’Europe et l’Amérique pendant deux ans. Entre les tournées, Desrosiers s’affaire à la bande originale du film Le Cœur au poing de Charles Binamé (Cité-Amérique) et la musique pour trois documentaires.

      En 1999 commence l’aventure Volodia, un premier projet solo consacré à l’œuvre du poète et chanteur russe Vladimir Vissotsky. Au terme de trois ans de recherches et d’adaptations, l’album est lancé en août 2002, récolte les éloges et une nomination à l’ADISQ. Yves Desrosiers y révèle une voix coulée à même la grande chanson et transcende l’œuvre de Vissotsky avec ses arrangements très personnels, ce « son » Desrosiers que l’on reconnaît dans la multitude.

      Également inventeur d’instruments, technologue accompli et apprécié pour son approche distinctive, il a signé la réalisation d’albums tels « Hungry Ghosts » de Fredric Gary Comeau, « Balagane » de Jeszcze Raz, « Kanasuta » de Richard Desjardins et « Adélaïde » de l’artiste acadien Pascal Lejeune et Moran.

      Desrosiers nous entraîne aussi dans les ambiances sombres et inquiétantes du film « Saints-Martyrs-des-Damnés » de Robin Aubert, méritant une nomination à l’ADISQ pour l’Album – Bande sonore originale. Il signe également la musique du récent film d’Aubert, « À l’Origine d’un Cri » (septembre 2010) et en 2012 le film du réalisateur français d’origine argentin, Santiago Amigorena « Another Silence »

      Le second album solo d’Yves Desrosiers, « Chansons indociles », paraît en 2007. Il s’agit en fait de son premier album de chansons originales, qui vient confirmer sa démarche et lui vaut une nomination aux Prix de Musique Folk Canadienne. Avec « Chansons Indociles», Yves Desrosiers s’affirme encore davantage comme un incontournable de la chanson au Québec.

      En 2010, il partage la scène avec Bïa pour une tournée de concerts intimes avec qui il avait collaboré pour l’adaptation des textes de son album Volodia. Ensemble ils auront présenté ce concert intime partout en province. La tournée obtient un tel succès qu’un album live de ce spectacle paraît en janvier 2011.

      Suite au travail de réalisation sur le dernier album de Moran « Sans Abri » Desrosiers ressort la planche à dessin où il l’avait laissé pour enfin terminer son troisième album solo à paraître en 2013.

      QUELQUES PRIX ET MENTIONS…

      Adélaïde
      – Pascal Lejeune

      • Prix de Musique MNB Awards 2010 au Nouveau Brunswick enregistrement francophone de l’année

      Chansons indociles – Yves Desrosiers

      • Prix de Musique Folk canadienne : Nomination Auteur-compositeur de l’année

      Volodia
      – Yves Desrosiers

      • ADISQ : Nomination Album de l’année – Folk contemporain
      • ADISQ : Félix pochette de disque de l’Année

      La Llorona
      – LHASA (duo Lhasa de Sela/Yves Desrosiers)
      • Juno Awards : Global Album of the Year
      • ADISQ : Félix Album de l’année – Artiste et Musiques du monde (2 années consécutives)
      • ADISQ : Nomination meilleur réalisation Kanasuta – Richard Desjardins (réalisation : Yves Desrosiers)
      • ADISQ : Félix Album de l’année
      • Grand Prix du disque de l’Académie Charles-Cros (Prix de la Francophonie) - France

      Balagane – Jeszcze Raz (réalisation : Yves Desrosiers)
      • Juno Awards : Global Album of the Year

      Le Cœur au poing 1998 (long métrage Charle Binamé)
      • Jutras : Nomination Meilleur Musique Originale

      St-Martyr-des-Damnés
      (long métrage Robin Aubert)
      • Nomination meilleur bande originale

  • Communiqués

  • Dossiers de presse

  • Photos / pochettes