Écouter Yves Marchand

Yves Marchand

Médias

  • Biographie

    • Né à Saint-Bruno-de-Guigues, au Témiscamingue, Yves Marchand manifeste très jeune un intérêt certain pour la musique. À peine a-t-il atteint l'âge de raison que ses parents lui offrent de suivre des cours de piano classique privés ; c'est d'emblée la passion ! C'est le début d'un temps nouveau, la terre est à l'année zéro et Yves est bientôt interpellé par la chanson francophile, qui connaît alors un essor fabuleux. Ayant grandi dans un univers où la chanson, la poésie et la musique sont omniprésentes, il désire, maintenant dans la jeune vingtaine, se réaliser, exprimer tout son être, partir à la découverte de nouvelles sonorités. Sa décision est prise : il sera musicien.

      Après avoir fondé avec des copains le SS-12 Blues-Band, à l'Université de Sherbrooke, et avoir tenu la barre de Sybil, une formation qui survivra deux ans, le jeune musicien fait ses débuts, en 1984, comme animateur de radio à la station CKVM, à Ville-Marie, pour laquelle il réalise également des jingles. Durant cette période d'ébullition artistique et professionnelle, il compose et interprète la musique de la pièce de théâtre Maile-Commode , quarante représentations données au Témiscamingue.

      Mais Yves Marchand ressent le besoin de canaliser ses énergies en un projet maître, pour autant qu'une occasion exceptionnelle se présente à lui. Le destin répondra à son appel, deux fois plutôt qu'une… En 1985, il devient membre du groupe The Next, au sein duquel on retrouve également le bassiste et chanteur Marc Déry. La jeune formation, qui interprète des classiques du rock et des compositions originales, tente de percer les marchés francophones et anglophones et tourne au Québec durant près de trois ans.

      L'aventure musicale procure au jeune claviériste et chanteur une grande expérience de la scène, qu'il entreprend de conquérir en solo. Il participe deux fois au concours « L'Empire des Futures Stars » et au Festival de Granby, mais retrouve entre-temps son compagnon Marc Déry, qui revient d'Angleterre. Celui-ci est maintenant membre d'un band de garage de Mascouche, en banlieue de Montréal, dont font aussi partie Yves, le frère de Marc, et leur grand ami, Alain Quirion, aux percussions. Bientôt, ils ont plusieurs compositions dans leurs étuis ; ils se sentent mûrs, fébriles et impatients de prendre la route.

      Zébulon est officiellement formé en 1992. Misant autant sur la forme que sur le fond, le nouveau quatuor remporte, l'année suivante, le concours « L'Empire des Futures Stars »; la chanson « Les veuves de chasse », dont Yves Marchand est l'auteur, mérite, la même année, l'« Étoile CKOI de la meilleure chanson ». Le premier album éponyme du groupe, qui met en valeur un son rock-reggae-pop aux harmonies vocales fignolées et sur lequel apparaît « Marie-Louise », une chanson à saveur folklorique qu'Yves Marchand a co-écrite avec Marc Déry, innove et étonne. Se hissant rapidement à la cime des palmarès, Zébulon remporte le Félix « Découverte de l'année », au gala de l'ADISQ de 1994.

      Dès 1996, le groupe lance son deuxième et excellent album intitulé L'Oeil du Zig, qui inclut deux chansons d'Yves Marchand, « Apocalypse » et « Casino ». Dorénavant réputé pour ses prestations endiablées sur scène, le quatuor reprend la route pour livrer plus d'une centaine de prestations à travers la province. C'est l'euphorie… puis la déception : au sommet de sa popularité, Zébulon annonce sa séparation, en 1997. Consacrée, l'automne suivant, « Groupe de l'année » au gala de l'ADISQ, la formation, qui aura de plus produit huit clips vidéo et conquis d'innombrables fans, entonne peu après son chant du cygne lors d'un mémorable spectacle d'adieu, au Spectrum de Montréal.

      Pour chacun des membres, c'est enfin l'accalmie tant convoitée, la simplicité volontaire, le ressourcement. Mais se fait à nouveau sentir l'irrésistible besoin de créer, de se sentir libre, de se surprendre soi-même… en entreprenant de nouveaux projets. Yves Marchand ne fait pas exception.

      Parallèlement à diverses collaborations ponctuelles qui mettent en lumière sa grande ouverture musicale – durant cette période, il collabore notamment avec France D'Amour, Sylvain Cossette, Richard Petit et Caroline Néron, fait des compositions instrumentales pour des troupes de danse moderne et est claviériste au sein du groupe Les Tubes, alors le house band de l'émission MaxLounge, à MusiMax – , Yves Marchand songe sérieusement à concrétiser son vieux projet d'entreprendre une carrière solo avec, au bout des doigts, ses propres pièces.

      Il élabore tranquillement un projet d'album, rencontre divers musiciens avec lesquels il jauge les affinités possibles et fignole plusieurs chansons. Tout fin prêt, il s'allie notamment le batteur Jimmy Bourgoing, un copain de longue date, et le guitariste Sylvain Quesnel, dont la récente rencontre a été déterminante. Belvédère, premier album solo, qu'Yves Marchand a écrit, composé et réalisé, est lancé au printemps 2004. À l'aube de la quarantaine et à la fois maître et libre de son art, il y partage tout en douceur, avec naïveté et détachement, ses impressions et inspirations du moment, ses questionnements et son expérience de vie au quotidien. Un disque apaisant qui transporte l'auditeur dans un univers acoustique tout à fait particulier où dominent délicatesse, couleurs, nuances et transparence. Une très belle « découverte »!

      CHRONOLOGIE

      2004

      - Lancement de Belvédère, premier album solo d'Yves Marchand.

      1998-2003

      - Claviériste au sein du groupe Les Tubes, alors le house band de l'émission MaxLounge, à MusiMax.

      - Claviériste pour la tournée de Sylvain Cossette lorsque celui-ci se produit en formation complète, de même que lors du lancement du troisième disque de France D'Amour, Le silence des roses, et de l'album éponyme de Caroline Néron.

      - Compositions instrumentales pour des troupes de danse moderne.

      - Élaboration d'un concept pour un projet d'album ; écriture de chansons ; rencontres avec divers musiciens.

      1997

      - Dernière tournée du groupe Zébulon ; spectacle d'adieu, au Spectrum de Montréal, le 22 octobre.

      - Zébulon remporte le Félix « Groupe de l'année » au Gala de l'ADISQ.

      1996

      - Sortie de l'album L'oeil du Zig, sur lequel apparaissent deux de ses chansons : « Apocalypse » et « Casino ».

      1994

      - Sortie de Zébulon, premier album de la formation sur lequel apparaît sa chanson « Les veuves de chasse » ainsi que « Marie-Louise », co-écrite avec Marc Déry.

      - Zébulon remporte le Félix « Révélation de l'année » au Gala de l'ADISQ.

      Mai 1993

      - Zébulon est lauréat du concours « L'Empire des Futures Stars ».

      - La chanson « Les veuves de chasse », dont il est l'auteur, mérite l'« Étoile CKOI de la meilleure chanson ».

      1992-1997

      - Claviériste et chanteur de la formation Zébulon.

      - Tournée de spectacles et participation à la composition et à l'enregistrement des deux albums, Zébulon et L'oeil du Zig, ainsi que des huit vidéoclips du groupe.

      1985-1988

      - Claviériste et chanteur au sein du groupe The Next, qui tourne au Québec durant près de trois ans.

      1984

      - Début comme animateur de radio à la station CKVM, à Ville-Marie, pour laquelle il réalise également des jingles.

      - Animations de défilés de mode et de galas divers dans la région de Témiscamingue.

      1982

      - Cofondateur et leader de la formation Sybil ; le groupe est actif durant deux années.

      Été 1982

      - Composition et interprétation de la musique pour la pièce de théâtre Maile-Commode ; quarante représentations livrées au Témiscamingue.

      1981

      - Cofondateur du SS-12 Blues-Band, groupe formé au sein de la Faculté d'Histoire de l'Université de Sherbrooke. Plusieurs spectacles livrés sur le Campus.

      1969-1972

      - Étude du piano classique avec des professeurs privés, au Témiscamingue.

      1961

      - Naissance à Saint-Bruno-de-Guigues, au Témiscamingue.

      DISCOGRAPHIE

      2004

      - Belvédère – Les Disques Audiogram

      1996

      - L'oeil du Zig – Les Disques Audiogram (au sein de la formation Zébulon)

      1994

      - Zébulon – Les Disques Audiogram (au sein de la formation Zébulon)

      PRIX ET DISTINCTIONS

      1997

      - Gala de l'ADISQ, Félix « Groupe de l'année » (au sein de la formation Zébulon)

      1994

      - Gala de l'ADISQ, Félix « Révélation de l'année » (au sein de la formation Zébulon)

      1993

      - « Étoile CKOI de la meilleure chanson » pour « Les veuves de chasse » (au sein de la formation Zébulon).

  • Dossiers de presse

Inscrivez-moi à l’infolettre Audiogram

  • Notre infolettre Audiogram présente en primeur l’actualité de nos sorties d’album, tournées de spectacle et promotions de boutique en ligne.

Vous comprenez qu’en soumettant ce formulaire, vous autorisez Audiogram à communiquer par voie électronique avec vous.

Vous pouvez retirer votre consentement en tout temps, en vous désabonnant grâce au lien présent dans le bas de chaque communication que vous recevrez.