Skip to contentSkip to navigation
vendredi, 13 mars 2020
CINDY BÉDARD Nouvel album Après l'orage disponible maintenant
CINDY BÉDARD Nouvel album Après l'orage disponible maintenant

« Généreuse, authentique, mais plus femme, plus complexe, plus riche de quelque chose qu’il ne convient pas de décrire; ça se sent. Et franchement, c’est assez réjouissant. »

François Houde, Le Nouvelliste

L’auteure-compositrice-interprète Cindy Bédard est de retour avec Après l’orage, un nouvel album à son image – vrai, sensible, lumineux – qui réunit 11 pièces vibrantes portées par sa voix chaleureuse. Sur cette nouvelle offrande, l’artiste originaire de Saint-Tite teinte son country de folk, de pop et de rock. L’auteure-compositrice-interprète Cindy Bédard est de retour avec Après l’orage, un nouvel album à son image – vrai, sensible, lumineux – qui réunit 11 pièces vibrantes portées par sa voix chaleureuse. Sur cette nouvelle offrande, l’artiste originaire de Saint-Tite teinte son country de folk, de pop et de rock.

« Au cours des dernières années, j’ai vécu des expériences qui m’ont fait passer par une vaste gamme d’émotions, plusieurs positives, d’autres plus douloureuses, dont une rupture et le décès subit d’un grand ami, Marc Gendron, coréalisateur de mon album précédent. J’ai aussi eu le bonheur de devenir mère. Après l’orage raconte en chansons le chemin parcouru », explique Cindy Bédard.

Si certaines pièces distillent une douce mélancolie, notamment Mon chum, qui traite de l’usure du couple, Té juste pas là, sur l’amour à distance, ou encore T’aimer tellement, l’album est poussé par un vent d’optimisme, comme en témoignent Ça se peut et Plexus solaire, deux chansons écrites l’an dernier lors d’une résidence de création à Nashville, Mecque de la musique country. Car comme le rappelle la pièce Que passent les vents, il faut garder derrière ce qui empêche d’aller devant.

L’auteure-compositrice, qui signe six titres sur l’album, y interprète également des pièces écrites pour elles, dont la prenante Mon irrésistible amour, offerte par Daniel Bélanger, Je ferai le tour du monde, de l’ami et mentor Paul Daraîche, ainsi que la pièce-titre : « Luc De Larochellière m’a appelée un matin pour me dire que sa conjointe, Andrea Lindsay, venait tout juste de composer une mélodie au piano aux accents country qui pourrait me convenir, raconte Cindy. Nous avons discuté, puis il a écrit les paroles sur ce qui allait devenir Après l’orage, une chanson qui parle d’espoir et de résilience. »

Cindy retrouve par ailleurs son complice Éloi Painchaud, avec qui elle a écrit la réjouissante T’as jamais rien compris à la musique country, une chanson libératrice où une femme assume ses choix et reprend les rênes de sa vie. L’album contient aussi une reprise convaincante et toute personnelle de la chanson Essence, de l’artiste folk-rock américaine Lucinda Williams, interprétée en duo avec Sam Tucker, qui unit sa voix au grain singulier au timbre soyeux de Cindy.

En studio, l’artiste s’est entourée de musiciens chevronnés, dont les guitaristes Richard Boisvert, Hugo Perreault et John-Anthony Gagnon-Robinette, le bassiste Richard Deschênes, les batteurs Adam Lalonde, Sylvain Clavette et Justin Allard, le claviériste Bob Stagg, le pianiste Alex MacMahon, les choristes Chloé Lacasse, Manuel Gasse et Thom Polychuck ainsi que le vétéran multi-instrumentiste Rick Haworth, qui signe la réalisation avec Rob Heaney.


EN SPECTACLE

Au cours des prochains mois, Cindy Bédard présentera son nouveau spectacle et fera partie de la tournée Women de Brigitte Boisjoli.

Pour en savoir plus : www.cindybedard.com

Vous aimez nos artistes et leur musique ?

Abonnez-vous à notre infolettre mensuelle.

Suivez-nous aussi sur Twitter, Facebook, Instagram & Youtube.